Le myome

J’ai dit à l’amie « quand tu te réveilleras cette après-midi » l’opération sera passée et le myome sera parti. Tu t’es demandé s’il y a eu un élément déclencheur pour son origine. En fait peu importe ce qu’il y avait à l’origine. Ce que tu peux faire c’est la chose suivante : Rappelle-toi des expériences accablantes et peut-être traumatisantes et d’autres choses que tu veux lâcher et dont tu veux te débarrasser. En pensée, mets tout ce dont tu n’as plus besoin dans le myome. Et quand tu te réveilleras cette après-midi tu les auras toutes envoyées sur le chemin. » L’amie a déclaré plus tard qu’elle avait réalisé la proposition et avait transféré dans le myome ses réactions aux différentes expériences accablantes de son passé. Elle a vécu cette approche comme libératrice. Après l’opération elle s’est vite remise et s’est sentie plus forte et plus active que dans les mois précédents.

Pour cette intervention thérapeutique il y a beaucoup de variations dependant sur la situation unique d’une traitement : On peut mettre le trauma en cas de gastro ou de boulimie dans le contenu de l’estomac, en cas de chimio dans les cheveux, le libérer pendant le passage aux toilettes …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.